THAÏLANDE
( mai 2021)

Des autochtones du nord de la Thaïlande luttent pour obtenir la citoyenneté thaïlandaise
Les apatrides des tribus montagnardes

En 2020 environ 450 000 personnes étaient enregistrées comme apatrides par le gouvernement thaïlandais. La plupart sont des autochtones vivant dans des zones frontalières montagneuses,

Les près d'un demi-million d'apatrides en Thaïlande, les 700 000 Rohingyas qui ont fui le Myanmar et les près de 2 millions de personnes qui n'ont pas été inscrites sur un registre de citoyenneté dans l'État indien d'Assam constituent l'une des plus grandes populations d'apatrides au monde, selon l'ISI - Institut sur l'apatridie et l'inclusion.

En Thaïlande, elles comprennent les enfants de travailleurs migrants nés dans le pays, et les neuf tribus autochtones des collines telles que les Akha, Karen, Hmong, Lahu et Lisu qui auraient migrées de Chine, du Laos et du Myanmar il y a des siècles.

Voir la video du HCR - Haut Commissariat pour les réfugiès des Nations Unies


En savoir plus sur l'apatridie des tribus montagnardes en Asie

www.gitpa.fr